Archives

Celso Piña

Celso Piña

L’authentique accordéoniste cumbia.
Une des musiques les plus populaire du continent latino-américain !

Né le 6 avril 1953 à Monterrey (Mexique), Celso Piña, connu aussi sous le surnom de “El Rebelde del Acordeón”, est un des musiciens les plus influents de la scène cumbia actuelle. Ce chanteur, compositeur et accordéoniste de renom fête cette année ses 40 ans de carrière.
Avec près d’une trentaine d’albums à son actif, Celso Piña a été nominé en 2002, pour deux Latin Grammy Awards : “Best Contemporary Album Tropical” et “Best New Artist“.

Ce père de la cumbia fait parti des plus notables musiciens de ce genre musical qui puise ses origines dans les populations africaines et indiennes de la Colombie. Ce courant s’est depuis propagé et figure désormais comme l’un des rythmes les plus universels de la musique latine.
Celso Piña est un pionnier dans le mélange des sonorités tropicales, combinée avec toutes sortes de genres urbains et populaires, de la musique mexicaine Norteña et Sonidera, jusqu’au Ska, Reggae, Rap et Hip Hop…

En 1980, Celso Piña sort le premier disque d’une longue série. Ce son novateur trouve rapidement son public, dans le Nuevo León, région dont Monterrey est la capitale, puis dans le «DF» («Distrito federal», l’autre nom de Mexico) et jusqu’au proche Texas. Mais la popularité du chanteur et accordéoniste explose vraiment en 2001, avec le disque Barrio Bravo.
L’album “Barrio Bravo”, inclut des collaborations avec d’autres musiciens latinos populaires de divers genres, ainsi que le méga hit “Cumbia sobre el Rio” que l’on retrouve dans la bande original du film “Babel” de Alejandro González Inárritu.

Je n’ai jamais hésité à innover, poursuit le musicien. J’ai introduit des cuivres dans les années 80, contre l’avis de mon entourage. Lorsque Barrio Bravo est paru, les fans de la première heure l’ont rejeté. Mais quand le disque a marché, tous l’adoraient !
Celso Piña est en outre un admirateur de Che Guevara, et Hasta Siempre, l’ode au guérillero du Cubain Carlos Puebla, figure de longue date à son répertoire. (Libération 2011)

Il a également collaboré sur des projets, entre autres, aux côtés de: Lila Downs, Control Machete, El Gran Silencio, Sonidero Nacional, Los Humildes, Julieta Venegas, Blanquito Man et Sergent García, entre autres.
Celso Piña, qui avec son groupe Ronda Bogota, a réussi à conquérir le continent Américain, se présentera pour la sixième fois en Europe au printemps 2019 pour diffuser ses sonorités implacables.

L’accordéoniste Celso Piña a probablement été le musicien le plus applaudi du Womex. Il est rare que, dans ce salon essentiellement fréquenté par des professionnels, une dernière chanson soit demandée de façon aussi frénétique.” (Mondomix 2011)

Latin Hip Hop Afrocuban New Cuba Nu Cumbia Reggae Trap

La Dame Blanche

Avec son mélange explosif de hip hop, cumbia, dancehall, reggae, la chanteuse, flûtiste et percussionniste cubaine La Dame Blanche, délivre un son puissant et irrésistible, où s’invitent les esprits.

Derrière ce personnage, inspiré de légendes du monde entier, aussi présent dans la santeria cubaine, se révèle Yaite Ramos Rodriguez, fille de Jesus “Aguaje” Ramos, directeur artistique de l’Orquesta Buena Vista Social Club.

En 2018, elle revient avec Bajo el Mismo Cielo son 3ème album co-produit avec son complice de toujours, Marc Babylotion Damblé, signé sur l’excellent label lyonnais Jarring Effects.

Un disque de connexions, accueillant de nombreux invités. Une grande fête musicale et rutilante!

Sélection Officielle MIDEM’s Artist Accelerator 2018 — WOMEX 2017 — SXSW 2017 — MMVV 2017 — globalFEST 2018

Au cours des trois dernières années, elle a joué à Paleo Festival (CH) Festival International de Jazz de Montréal (CA) Summerstage NYC (USA) Sziget Festival (HU) SXSW Austin (USA) Feria Internacional del Libro Guadalajara (MEX) globalFEST (USA)
Carnaval de Bahidora (MEX) Festival de Jazz de Mazunte (MEX) Festival Chorus (FR) WOMAD (UK) Festival Periferias (ES) BAM Barcelona (ES) Rudolstadt Festival (DE) Sommerfestival der Kulturen Stuttgart (DE) Festival Couleur Café (BE) Festival MED (PT) Wild Mint Festival (RU) Le Trianon Paris (FR) Masala Weltbeat Festival (DE) Espace Julien (FR) Festival Rec-Beat (BR) Festival Shambala (UK) Ariano Folk Festival (IT)
Babel Med Music (FR) Festival Au Foin de la Rue (FR) Festival Les Suds à Arles (FR) Antilliaanse Feesten (BE) Gwangju World Music Festival (KR) Ariano Folk Festival (IT) Festival Shambala (UK) Festival Kaloo Bang (RE) Jazzmandu Festival Kathmandu (NP) Tom de Festa (PT) MeYouZik Festival (LU) Kulturpark Košice (SK) Parkteatern Stockholm (SE) Festival Mundial (NL) Sommarscen Malmö (SE) Fusion Festival (DE) Festival Sound-Ports (TR) Stanser Musiktage Festival (CH) Africa Festival (DE) Niceto Club (AR) Global (DK) Union Scene (NO) Café de la Danse (FR) Festival N’Sangu Ndji-Ndji (CG) …

Ana Tijoux, Chilean Hip Hop Queen

Ana Tijoux

Figure emblématique du rap latino, Ana Tijoux s’est fait connaître grâce à son groupe Mazika avant d’entamer une carrière solo à succès. Sa musique éclectique à permis de toucher un très large public.

Désignée comme la Lauryn Hill d’Amérique Latine par les médias internationaux, Ana Tijoux est l’une des MC’s les plus respectées. Née en France suite à l’exil forcé de ses parents sous la dictature chilienne, la jeune femme est une véritable tornade à l’esprit activiste et engagé.

Inspirée par les sonorités hip-hop des années 90, le jazz et le funk, elle ajoute à son rap des rythmes latinos et folkloriques. Ses textes piquants s’attaquent à la politique avec humour mais sans retenue. Soutenant les mouvements étudiants et la jeunesse latine, Ana Tijoux s’impose comme la porte-parole des générations futures.

Le grand public l’a découvert avec son single « 1977 » (plus de 2 millions de vues en 6 mois), et Bande Originale de la saison 4 de Breaking Bad.

Elle a été nominé aux cérémonies de MTV Latin America dans la catégorie Meilleur nouvel artiste et Meilleur artiste urbain, ainsi qu’aux Grammys Awars 2015 dans la catégorie Meilleur album latino

Pour la petite histoire, Thom Yorke, le chanteur de Radiohead à conseillé aux auditeurs d’écouter 1977 , une publicité clairement non négligeable.

Cumbia Villera

Damas Gratis

Damas Gratis, inventeurs de la cumbia Villera (de villa, bidonville argentin, l’équivalent des favelas brésiliennes) est sans aucun doute le groupe le plus important de cumbia en Argentine.

Né en 2000 dans la périphérie nord de Buenos Aires (San Fernando) de la main de Pablo Lescano, considéré par beaucoup d’Argentins comme le “Maradona de la cumbia”, le groupe Damas Gratis fait aujourd’hui partie des grands noms de la cumbia latino-américaine, tant pour son histoire, sa trajectoire et l’engouement populaire lors de chacune de ses présentations.

A son actif, 8 albums studio, 3 albums live, presque 2 millions de fans sur facebook, des concerts à guichets fermés aux 4 coins du continent et des collaborations avec les plus grands artistes latinos.

Des dizaines de groupes se sont imprégnés de leur héritage, communément appelé la cumbia Villera, ayant engendré la diffusion de ce sous-courant de la cumbia, du Mexique à la Patagonie, en le convertissant comme un porte étendard des revendications des classes populaires. Cette cumbiera villera, bande-son des ghettos argentins, a depuis presque deux décennies pris la place que le mouvement hip-hop occupe dans nos banlieues. Une musique devenue le moyen d’expression des classes défavorisées.

Pablo Lescano est par ailleurs le premier artiste de cumbia à jouer dans le fameux stade de River Plate, devant 80.000 personnes, invité par Los Fabulosos Cadillacs en 2008.

Pour la première fois en France à l’automne 2019!

tropical bass nu cumbia latin hip hop from a Mexican in Canada

Boogat

Boogat est un chanteur latino-américain qui se réinvente constamment avec une discographie prolifique et une démarche artistique unique.Il a fait les premières parties de Nortec Collective, Quantic, Gilles Peterson, Bomba Estéreo, entre autres.

Le travail incessant de Boogat dans la scène Worldbeat / Tropical Bass mondiale est reconnu et lui a permis de développer une carrière internationale, principalement au Amérique du Nord où les tournées et participations à des festivals se multiplient depuis 2013.

Plusieurs de ses chansons ont également su se frayer un chemin jusqu’à Hollywood; avec des placements sur des superproductions comme la télé-série ”Homeland” et le film ”The Forger” avec John Travolta. ”Neo-Reconquista” est sa toute dernière oeuvre (2015).

SHOWCASE WOMEX 2016

Hip Hop Mexico

Pato Machete

Pato Machete, de son vrai nom Patricio Chapa Elizalde, né à Monterrey, est connu pour être un des deux chanteurs de Control Machete, groupe majeur de l’histoire du Hip Hop Mexicain et Latino-américain.

Avec Control Machete il enregistre 3 albums: Mucho Barato (1997), Artilleria Pesada Presenta (1999) y Uno, Dos: Bandera (2003).

Au cours de sa carrière le groupe a réussi à gagner la reconnaissance du public et des médias, comme l’une des formations les plus importantes de la culture urbaine hispanophone réalisant des tournées mondiales à travers l’Amérique Latine, les États-Unis et l’Europe. Il aura ainsi partagé la scène avec des artistes tels que David Bowie, Eminem, Kanye West, 50 Cent, U2, Red Hot Chili Peppers, Faith No More, Los Fabulosos Cadillacs, Molotov, Café Tacuba et La Mala Rodriguez, pour n’en citer que quelques uns.

Après la séparation du groupe, Pato décide de continuer une carrière solo et en 2008 il se réunit avec le mythique producteur de Control Machete, Jason Roberts et lance son premier album Contrabanda qui inclut une reprise de Señor Matanza de la Mano Negra où figure le maestro de la cumbia mexicaine, Celso Piña.

En 2011 sort son deuxième album 33. Avec ces 2 albums Pato Machete parcourra le Monde et l’Amérique Latine. Dans son show ses nouveaux morceaux côtoient et se mélangent aux classiques de Control Machete, Si Señor, Comprendes Mendez, Artillería Pesada… pour le plus grand plaisir du public et dans le sillage des chicanos de Cypress Hill.

En 2016, Pato Machete présente son troisième opus et revient sur le devant de la scène. Cet album compte dans ses rangs la participation de deux artistes phares de cumbia, l’argentin Pablo Lescano, du groupe Damas Gratis et fondateur de la cumbia villera, et le pionnier de la cumbia mexicaine, Celso Piña.
Tout au long de l’album on retrouve une diversité de rythmes et sons où se mélange le flow de Pato Machete aux beats Hip Hop, Reggae, Cumbia, Tango ainsi qu’aux musiques Hawaïennes.

Il sera pour la première fois en tournée européenne au mois d’Octobre 2016 pour présenter son nouvel album et faire chavirer les foules avec un show Hip Hop/Tropical à forte dose d’accordéon au plus grand bonheur de ses fans et d’un nouveau public venu à sa rencontre!

Line-up Europe

Pato Machete — MC
Daniel Piña — Accordéon
Aldo Camillieri aka “Tocadiscos Trez” — DJ
Hernan Cortez — Percussion
Eugenio Leal — Batterie