Archives

Latin Hip Hop Afrocuban New Cuba Nu Cumbia Reggae Trap

La Dame Blanche

De Pinar del Rio jusqu’à Paris, en passant par Mexico et Buenos Aires, la chanteuse, flûtiste et percussionniste cubaine La Dame Blanche s’est imposée en quelques années comme une véritable alchimiste du hip-hop afro-latin.

Derrière ce personnage, inspiré de légendes du monde entier, aussi présent dans la santeria cubaine, se révèle Yaite Ramos Rodriguez, fille de Jesus “Aguaje” Ramos, directeur artistique de l’Orquesta Buena Vista Social Club.

Son quatrième album ELLA est le fruit de sa réflexion sur la condition féminine dans le monde. Elle y peint les portraits de dix mères, soeurs, amies et inconnues rencontrées sur les routes. Un projet engagé où elle délivre un message fort sur le refus de la violence, l’affirmation de soi, la liberté sexuelle et la résilience.

Sa voix altière, son flow précis, sa grâce féline et le concours des esprits afro-cubains, créent en concert une atmosphère unique empreinte de mysticisme.

Au cours des 5 dernières années, elle a donné près de 350 concerts dans 33 pays des 5 continents.

Avec des festivals et clubs de renoms tels que Paleo Festival (CH) Festival International de Jazz de Montréal (CA) Summerstage NYC (USA) Sziget Festival (HU) SXSW Austin (USA) Feria Internacional del Libro Guadalajara (MEX) globalFEST (USA)
Carnaval de Bahidora (MEX) Festival Chorus (FR) WOMAD (UK) Festival Periferias (ES) BAM Barcelona (ES) Rudolstadt Festival (DE) Sommerfestival der Kulturen Stuttgart (DE) Festival Couleur Café (BE) Festival MED (PT) Wild Mint Festival (RU) Le Trianon Paris (FR) Masala Weltbeat Festival (DE) Espace Julien (FR) Festival Rec-Beat (BR) Festival Shambala (UK) Ariano Folk Festival (IT) Festival Au Foin de la Rue (FR) Festival Les Suds à Arles (FR) Antilliaanse Feesten (BE) Gwangju World Music Festival (KR) Ariano Folk Festival (IT) Festival Shambala (UK) Festival Kaloo Bang (RE) Jazzmandu Festival Kathmandu (NP) MeYouZik Festival (LU) Kulturpark Košice (SK) Parkteatern Stockholm (SE) Festival Mundial (NL) Sommarscen Malmö (SE) Fusion Festival (DE) Festival Sound-Ports (TR) Africa Festival (DE) Niceto Club (AR) Global (DK) Union Scene (NO) Festival N’Sangu Ndji-Ndji (CG) …

Nortec Collective

Nortec Collective

BOSTICH + FUSSIBLE emerged from the burgeoning electronic scene in Tijuana. In 1999 they invented a new style of music called Nortec – a fusion of Norteño (“from the North”) and Techno, founding as well the Nortec Collective.

Documenting the collision between electronic music characterized by heavy dance beats and traditional forms of Mexican music performed with live instrumentation, Nortec Collective paved the way for a new generation of producers and DJs that have reinvented electronic music from a global perspective.

Their last album “Motel Baja” was released in 2014 closing their Nortec trilogy with the Grammy nominees “Bulevar 2000” and “Tijuana Sound Machine”.

The duo has toured for the last 15 years around the globe from Europe to Australia, from South America to Japan and China, also performed in the most important festivals such as Bonnaroo and Coachella – all while still managing to find the time to become iconic artists in their home country of Mexico.

Since 1999, the Nortec Collective musicians have toured throughout the United States, Mexico, Europe, Japan and Latin America.
They have played at Central Park’s SummerStage and Irving Plaza in New York, as well as the Winter Music Conference in Miami, the Kennedy Center in Washington, D.C., and shows at the Royal Festival Hall in London and Elysée Montmartre in Paris.

They have done remixes for Beck, Calexico, Ennio Morricone, Kronos Quartet, Leigh Nash, Lenny Kravitz among others…

The song “Tijuana Makes Me Happy” was on the soundtrack of 2006 FIFA World Cup Germany, the video game by EA Sports, and is the title song of the feature film by the same name.

In 2016, Nortec collaborated on the production for the music for Cirque Du Soleil’s show, Luzia.

ËDA

Ëda

De la jungle colombienne aux toits parisiens.

ËDA – Eléonore Diaz Arbelaez est chanteuse et contrebassiste. Ses premières expériences musicales, du rock psyché à la salsa, et son héritage culturel l’amènent au goût du mélange. Elle écrit et chante en espagnol, dans la langue des poètes qui l’inspirent, car elle est franco-colombienne.

En 2015, elle rencontre Anthony, musicien et réalisateur dans le monde pop et jazz. Il connaît, lui aussi, la musique latine ; avant de faire partie de 3SOMESISTERS, il a collaboré avec Ricardo Herz (Brésil) ou encore Niuver (Cuba).

Dès lors, ils entament un travail complice autour des textes et des compositions d’Eléonore, s’inspirant de la puissance d’une Lhasa de Sela, l’onirisme d’une Björk, la profondeur abyssale d’un James Blake ou encore la douceur d’une Omara Portuondo. Au terme d’un cheminement qui s’est enrichi au fil du temps, comme l’aboutissement d’une quête de soi, ils fusionnent musiques traditionnelles latines et electro-pop actuelle.

CANDELEROS

Candeleros

Cumbia psychée, pulsations afro-caribéennes et dub

Candeleros est un groupe de six musiciens provenant de Colombie et du Venezuela, dont les chemins se sont croisés à Madrid, et qui propose une musique mélangeant des sonorités afro-caribéennes, le tout enrobé par des productions psychédéliques. Vous l’aurez compris, leurs morceaux sont des invitations au voyage et à la contemplation!

Avec leurs guitares, synthé, basse, batterie, bongos et autres percussions, le groupe est aujourd’hui l’un des rares groupes basés en Europe spécialistes des rythmes de danses afro-caribéennes.

Au cours de leurs 4 années de trajectoire musicale, les Candeleros ont joué sur des importantes scènes à travers l’Europe, dont les Trans Musicales de Rennes (France), Sziget Festival (Budapest), BAM Festival (Barcelona), Monkey Week (Sevilla).

De plus, la musique de Candeleros est diffusée sur différentes plateformes telles que KEXP radio, FIP Radio, Radio Gladys Palmera et Sofar Sounds Madrid.