Archives

Latin Hip Hop Afrocuban New Cuba Nu Cumbia Reggae Trap

La Dame Blanche

De Pinar del Rio jusqu’à Paris, en passant par Mexico et Buenos Aires, la chanteuse, flûtiste et percussionniste cubaine La Dame Blanche s’est imposée en quelques années comme une véritable alchimiste du hip-hop afro-latin.

Derrière ce personnage, inspiré de légendes du monde entier, aussi présent dans la santeria cubaine, se révèle Yaite Ramos Rodriguez, fille de Jesus “Aguaje” Ramos, directeur artistique de l’Orquesta Buena Vista Social Club.

Son quatrième album ELLA est le fruit de sa réflexion sur la condition féminine dans le monde. Elle y peint les portraits de dix mères, soeurs, amies et inconnues rencontrées sur les routes. Un projet engagé où elle délivre un message fort sur le refus de la violence, l’affirmation de soi, la liberté sexuelle et la résilience.

Sa voix altière, son flow précis, sa grâce féline et le concours des esprits afro-cubains, créent en concert une atmosphère unique empreinte de mysticisme.

Au cours des 6 dernières années, elle a donné près de 400 concerts dans 33 pays des 5 continents.

Avec des festivals et clubs de renoms tels que Paleo Festival (CH) Festival International de Jazz de Montréal (CA) Summerstage NYC (USA) Sziget Festival (HU) SXSW Austin (USA) Feria Internacional del Libro Guadalajara (MEX) globalFEST (USA)
Carnaval de Bahidora (MEX) Festival Chorus (FR) WOMAD (UK) Festival Periferias (ES) BAM Barcelona (ES) Rudolstadt Festival (DE) Sommerfestival der Kulturen Stuttgart (DE) Festival Couleur Café (BE) Festival MED (PT) Wild Mint Festival (RU) Le Trianon Paris (FR) Masala Weltbeat Festival (DE) Espace Julien (FR) Festival Rec-Beat (BR) Festival Shambala (UK) Ariano Folk Festival (IT) Festival Au Foin de la Rue (FR) Festival Les Suds à Arles (FR) Antilliaanse Feesten (BE) Gwangju World Music Festival (KR) Ariano Folk Festival (IT) Festival Shambala (UK) Festival Kaloo Bang (RE) Jazzmandu Festival Kathmandu (NP) MeYouZik Festival (LU) Kulturpark Košice (SK) Parkteatern Stockholm (SE) Festival Mundial (NL) Sommarscen Malmö (SE) Fusion Festival (DE) Festival Sound-Ports (TR) Africa Festival (DE) Niceto Club (AR) Global (DK) Union Scene (NO) Festival N’Sangu Ndji-Ndji (CG) …

KUMBIA BORUKA

Kumbia Boruka

Voilà près de 10 ans que la Kumbia Boruka fait vibrer la sono mondiale en honorant à chaque fois la reine ancestrale des rythmes afro-caraïbéens, la Cumbia.

Apparue au “Siècle des Lumières” sur la côte atlantique colombienne, de la rencontre des cultures amérindiennes, africaines et européennes, la Cumbia se répand devenant au fil des générations la musique emblématique l’Amérique latine.

Au cours des années 60, elle trouve un bastion actif dans la région montagneuse de Nuevo-Leon, au nord-est du Mexique. Dans les quartiers populaires de la mégapole urbaine de Monterrey sa résonance est si forte qu’un véritable mouvement culturel et identitaire émerge nommé “Kolombia”.

Bercé dans cet environnement, Hernan Cortès Nava, fondateur de la Kumbia Boruka, est rapidement séduit par ce rythme, et c’est d’abord comme percussionniste qu’il participe à ce mouvement.

Il accompagnera notamment pendant des années le désormais légendaire “Rebelde del acordéon” Celso Piña, figure locale et internationale de la Cumbia. Et c’est d’ailleurs à ses côtés que Hernan se prend d’affection pour l’accordéon et joue ses premières gammes.

Arrivé en 2010 à Lyon, Hernan poursuit son engagement passionné pour la Cumbia et établit les fondations de sa formation avec un nom qui marque clairement sa direction musicale: le terme “Kumbia” s’inscrit dans la continuité du mouvement “Kolombia” de Monterrey et y emprunte l’expression populaire “Boruka” qui désigne une démonstration vive, bruyante et collective de la joie.

Forte de son caractère, la Kumbia Boruka, composée de 8 musiciens, se construit progressivement entre l’Europe et l’Amérique Latine et ne cesse de s’épanouir au travers de rencontres artistiques.

Les deux premiers albums “La Vida se Vive” y “El Remedio”, témoins sonores d’une collaboration active et pertinente, reçoivent un accueil enthousiaste.

Ainsi, après plus de 250 concerts sur les scènes européennes, le sentiment est toujours le même: partout où se présente la Kumbia Boruka, règne le rythme, la danse et la bonne humeur. Après tout, c’est bien là l’essence et le sens même du groupe: une communion enthousiaste où les mélodies de l’accordéon et du chant, reposant sur un rythme puissant et percussif, se marient aux sonorités électriques et cuivrés.

Si la pandémie a tenté brusquement de réduire sa spontanéité joyeuse, la Kumbia Boruka a décidé de s’unir encore plus fortement afin de raviver l’allégresse totale avec les ingrédients qui ont fait, qui font et qui feront toujours son essence. Son troisième album est prévu pour 2022 comme pour marquer le nouveau départ tant attendu des jours heureux.

Line up

Hernán Cortés – Chant & accordéon
Christian Briseño – Chant & trombone
Tadeo Cortés – Congas & guacharaca
Rodrigo Bastidas – Basse
Miguel Miño – Guitare
Cyril Gelly – Batterie
Clément Buisson – Trompette
Swann Vuillermoz – Trombone

CANDELEROS

Candeleros

Cumbia psychée, pulsations afro-caribéennes et dub

Candeleros est un groupe de six musiciens provenant de Colombie et du Venezuela, dont les chemins se sont croisés à Madrid, et qui propose une musique mélangeant des sonorités afro-caribéennes, le tout enrobé par des productions psychédéliques. Vous l’aurez compris, leurs morceaux sont des invitations au voyage et à la contemplation!

Avec leurs guitares, synthé, basse, batterie, bongos et autres percussions, le groupe est aujourd’hui l’un des rares groupes basés en Europe spécialistes des rythmes de danses afro-caribéennes.

Au cours de leurs 4 années de trajectoire musicale, les Candeleros ont joué sur des importantes scènes à travers l’Europe, dont les Trans Musicales de Rennes (France), Sziget Festival (Budapest), BAM Festival (Barcelona), Monkey Week (Sevilla).

De plus, la musique de Candeleros est diffusée sur différentes plateformes telles que KEXP radio, FIP Radio, Radio Gladys Palmera et Sofar Sounds Madrid.