Archives

Cuarteto Tafi

Cuarteto Tafi

C’est lors d’un voyage en Argentine, sur les terres colorées et arides du nord ouest argentin, que ce quartette franco argentin se retrouve pour la première fois. Perchés sur une montagne à 3000 mètres, en arpentant les scènes ouvertes populaires, les musiciens décident d’appeler cette rencontre musicale et humaine le Cuarteto Tafi.

Depuis ses débuts sur la scène française le groupe a apporté sa touche personnelle et originale à la world music en mêlant du chant en espagnol poétique et engagé – douce nostalgie de l’exil argentin de la chanteuse – au son de la Méditerranée orientale du bouzouki grec, à la douceur et à la dextérité de la guitare flamenca et aux rythmes envoûtants des percussions afros-latines.

Chacun avec son histoire et ses influences métal, salsa, flamenco, rock. De ces différentes personnalités et histoires musicales ils ont réussi à créer une entité, 4 albums et une notoriété remarquée dans la scène nationale.

Aujourd’hui le style musical se décloisonne, se décomplexe, se propulse et s’affranchit : une originale fusion entre la musique aux influences latino-américaines et les arrangements aux sonorités modernes.

Leur musique nous murmure et nous crie le monde, avec ses aigreurs et ses failles, ses douloureuses frontières et ses révoltantes injustices, mais aussi avec ses beautés et ses bourgeons d’espoir, ses amours et ses combats.

Autour de Leonor Harispe, chanteuse rayonnante avec une présence scénique remarquable, Ludovic Deny (Bouzouki), Matthieu Guenez (Guitare et Oud) et Frédéric Theiler (Percussions) s’imposent avec force sur ce 4 ème album irrésistiblement énergique et poétique.

“Le Cuarteto Tafi apporte à la musique argentine un vent frais de créativité, de qualité et d’originalité” Eduardo Makaroff (Gotan Project)

“Plus qu’un concert, c’est une véritable rencontre autour de la culture argentine mais aussi de son histoire. Un spectacle rempli de poésie, d’énergie et d’émotion” Caroline Broué (France Culture)

Cuarteto Tafi propose également des actions culturelles en milieu scolaire pour un public à partir de 6 ans.

Cumbia Villera

Damas Gratis

Damas Gratis, inventeurs de la cumbia Villera (de villa, bidonville argentin, l’équivalent des favelas brésiliennes) est sans aucun doute le groupe le plus important de cumbia en Argentine.

Né en 2000 dans la périphérie nord de Buenos Aires (San Fernando) de la main de Pablo Lescano, considéré par beaucoup d’Argentins comme le “Maradona de la cumbia”, le groupe Damas Gratis fait aujourd’hui partie des grands noms de la cumbia latino-américaine, tant pour son histoire, sa trajectoire et l’engouement populaire lors de chacune de ses présentations.

A son actif, 8 albums studio, 3 albums live, presque 2 millions de fans sur facebook, des concerts à guichets fermés aux 4 coins du continent et des collaborations avec les plus grands artistes latinos.

Des dizaines de groupes se sont imprégnés de leur héritage, communément appelé la cumbia Villera, ayant engendré la diffusion de ce sous-courant de la cumbia, du Mexique à la Patagonie, en le convertissant comme un porte étendard des revendications des classes populaires. Cette cumbiera villera, bande-son des ghettos argentins, a depuis presque deux décennies pris la place que le mouvement hip-hop occupe dans nos banlieues. Une musique devenue le moyen d’expression des classes défavorisées.

Pablo Lescano est par ailleurs le premier artiste de cumbia à jouer dans le fameux stade de River Plate, devant 80.000 personnes, invité par Los Fabulosos Cadillacs en 2008.

Pour la première fois en France à l’automne 2019!